À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Evénements internationaux

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Actualités

Selon l’Organisation météorologique mondiale, le réchauffement de la planète devrait se poursuivre en raison des niveaux records de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère.

Mbalmayo, Cameroun, 17-19 janvier 2022- Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a tenu en présentiel et en visio, l’Atelier technique pour la finalisation de son Plan de Travail Annuel Budgétisé 2022. Les objectifs de cet atelier étaient les suivants : (i) présenter l’état de mise en œuvre du PTAB 2021 du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC (ii) consolider les actions à mener en 2022 par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui des parties prenantes (iii)    identifier les axes possibles de synergies avec les actions du PTBA et les contributions des partenaires techniques et financiers.

Le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale vous souhaite une bonne et heureuse année 2022.


Que votre année soit remplie de succès pour une meilleure gestion concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique centrale

Excellente année 2022

Résume : Lorsqu’en 2010, les gouvernements du monde se sont engagés à augmenter la couverture des aires protégées à 17% de la surface terrestre mondiale, plusieurs pays d’Afrique centrale avaient déjà instauré la protection de 25% de leurs savanes à des fins de conservation.

Yaoundé, Cameroun, le 13 janvier 2021 - La Commission des forêts d'Afrique centrale (Comifac), organisme commun aux pays de la sous-région chargé de la coordination des actions en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers, annonce l’adhésion de la République d’Angola à l’institution en tant que onzième État-membre. Le 20 octobre, le Président João Lourenço, après un vote à l’Assemblée nationale angolaise, a signé la lettre d’adhésion de son pays.